(Victor) Frankenstein – Compagnie Karyatides

Vous l’attendiez tous, il arrive… IL EST REVENU ! Mais non ne fuyez pas comme des cons ! Au contraire, venez, venez ! Je parle de (Victor) Frankenstein bien sûr, un spectacle de la Compagnie Karyatides auquel j’ai apporté mon soutien dramaturgique.
Vous l’aurez donc tous compris (si vous me suivez en tout cas) ça parle de science. Vous le saviez, ça parle de mort (et si vous ne le saviez pas… mais dans quel monde vivez vous?!). Petite surprise : c’est du théâtre d’objet qui fait appel au chant lyrique. Eh, mais je vous assure, on y rit quand même. Ça Promet(hée). Ma blague ne vaut pas pipette et pourtant on en joue à l’opéra de la Monnaie dès le 6 mai 2018.
Et si vous n’êtes pas contents (pas de mes blagues, je n’assure pas ce SAV), je le serai d’en discuter avec vous. On assure le SAF(rankenstein).


Mise en scène Karine Birgé
Dramaturgie Félicie Artaud & Robin Birgé
Création Sonore Guillaume Istace
Création Lumière Dimitri Joukovsky
Scénographie Et Costumes Claire Farah
Conception Créature Sébastien Boucherit & Joachim Jannin
Comédiens Cyril Briant & Marie Delhaye
Soprano Virginie Léonard
Piano Kevin Navas

Production Compagnie Karyatides
Coproduction La Monnaie/De Munt, Le Théâtre De Liège, Le Festival Mondial Des Théâtres De Marionnettes, Le Sablier – Pôle Des Arts De La Marionnette En Normandie, Le Trident – Scène Nationale De Cherbourg, Le Centre Culturel De Dinant, Le Théâtre La Montagne Magique, Pierre De Lune & La Coop Asbl